• Fond-base-SNDC2013-22 FR
  • Banniere-Pere-Frederic01
  • Fond-base-SNDC2013-25 FR
  • Fond-base-SNDC2013-20 FR
  • Fond-base-SNDC2013-17-FR
  • Fond-base-SNDC2013-05-FR
  • Fond-base-SNDC2013-21 FR
  • Fond-base-SNDC2013-23 FR
  • Fond-base-SNDC2013-30 FR
  • Fond-base-SNDC2013-12-FR
 
  • Un modeste sanctuaire, une grande basilique,

    de magnifiques jardins et un fleuve majestueux!

  • Radio Ville-Marie (89,9 FM) diffuse en Mauricie et au Centre-du-Québec
    grâce à une antenne installée au sommet de la Basilique.
  • Commémorer un événement de votre vie
    en adoptant un arbre des jardins du Sanctuaire! Cliquez ici

Explorons la Basilique

Basilique

Extérieur

Édifice de forme octogonale de 79 m (260 pi) de long sur 60 m (167 pi) de large. Le dôme en forme de pyramide est surmonté d'un lanterneau qui supporte une croix de 4,5 m (15 pi) de hauteur. Le sommet de la croix s'élève à 78,5 m (258 pi) du sol.

La basilique repose sur 195 pieux de fondation enfoncés à travers le sable, la glaise et l'argile à blocaux, pour atteindre le roc solide à environ 27,5 m (90 pi) de profondeur.

Le granit blanc des murs provient de Saint-Gérard (Wolfe). Le cuivre de la couverture change de couleur à la longue. Sous l'effet de l'air humide, il se couvre de vert-de-gris.

La réplique stylisée de la statue de Notre-Dame du Cap sur la façade est l'oeuvre de Paul Gingras. Elle mesure 7,3 m (24 pi) de hauteur.

La pierre angulaire se trouve sur le devant de la basilique, en haut des marches, à gauche. Les 4 pierres polies qui y sont enchâssées en forme de croix faisaient partie des pierres transportées sur le pont de glace au mois de mars 1879. Elles ont été bénites à Rome par le pape Pie XII.

Le beffroi loge 5 cloches donnant les notes: ré, fa, sol, la, si bémol.

 Intérieur

interieur-basiliqueEn entrant dans la basilique, on est d'abord impressionné par le volume de la nef et l'harmonie de ses proportions. On peut voir partout : aucune colonne ou pilier pour gêner la vue aux 1660 personnes pouvant prendre place dans les bancs.

L'ossature est formée de grands arcs de béton armé constitués de lignes droites obliques (arcs polygonaux) qui retombent sur des piliers aux angles de l'octogone. Les contreforts qui se trouvent entre les piliers et les murs sont percés d'une haute ouverture permettant ainsi la circulation autour de la nef.

Dans le dessin des grands arcs et de ceux du choeur et des transepts, l'architecte Adrien Dufresne s'est visiblement inspiré de son maître, Dom Bellot, moine bénédictin. On peut remarquer que les arcs du choeur et des transepts reprennent un peu les angles formés par les phalanges des doigts quand ceux-ci sont repliés. C'est là, paraît-il, que Dom Bellot aurait pris son inspiration pour les arcs polygonaux.

Le dôme intérieur entouré de fenêtres triangulaires forme une grande couronne aux rayons dorés de 14,5 m (48 pieds) de diamètre.

Dimensions
  • des portes intérieures à la table de communion : 46 m (150 pieds)
  • largeur de la nef : 39,5 m (130 pieds)
  • hauteur de la nef : 30,5 m (100 pieds)
  • diamètre de la coupole : 14,5 m (48 pieds)
  • hauteur du plancher au sommet de la coupole : 38 m (125 pieds)
Verrières

Maître verrier: Jan Tillemans (1915-1980), Oblat de Marie Immaculée néerlandais. Les verrières sont remarquables. Certaines, selon les connaisseurs, sont de véritables chefs-d'oeuvre.

Les 6 grandes verrières comprennent chacune une rosace de 7,9 m (26 pieds) de diamètre et 5 fenêtres appelées lancettes. En voici les sujets :

  • verrières de gauche: 1re : les saints patrons : saint Jean-Baptiste, saint Joseph, sainte Anne, saint Laurent et saint Patrice; 2e : la vie publique du Seigneur; 3e : les mystères du rosaire;
  • verrières de droite: 1re : l'histoire du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap; 2e : les pionniers du Canada; 3e : les gestes et les paraboles de miséricorde du Seigneur.

Vitraux dans le haut du chœur : au centre, une évocation du « Prodige des yeux » du 22 juin 1888. Notre-Dame du Cap lève les yeux et regarde ses pèlerins. Elle est entourée d'anges musiciens dans les médaillons de chaque côté. Au fond du choeur, à droite, quelques vitraux consacrés aux Missionnaires Oblats de Marie Immaculée, desservants de ce Sanctuaire.

De chaque côté de la nef, derrière les piliers, au-dessus des portes, 8 portraits de géants : des prophètes de l'Ancien Testament. D'autres vitraux se trouvent à l'arrière de la nef, de chaque côté, à la hauteur de l'orgue, et le long des escaliers qui mènent à la tribune.

Autel

autelLa table de l'autel est faite d'un bloc de marbre Calacatta à veines dorées. Elle mesure 3,35 m (11 pi) et pèse 3 tonnes. L'inscription: SANCTUS, SANCTUS, SANCTUS, reprend l'hymne de louange à Dieu : SAINT, SAINT, SAINT. La table d'autel renferme des reliques des saintes Perpétue et Félicité, deux jeunes femmes martyres de la foi à Carthage (nord de l'Afrique, Tunisie actuelle), en 203. Leur fête est le 7 mars.

Sur le devant de l'autel, une mosaïque, inspirée de l'Apocalypse : l'Agneau et le Livre aux 7 sceaux. L'Agneau porte l'étendard de la croix : c'est le symbole du Christ victorieux de la mort présent sur l'autel dans la célébration de l'eucharistie.

Statue de Notre-Dame du Cap

Réplique stylisée de la statue « miraculeuse » qui se trouve dans le Petit Sanctuaire.  Elle est en marbre Carrare statuaire. Oeuvre de Petrucci de Montréal.Vierge-Marie

Ambons

AubonAmbons en marbre Calacatta à veines dorées; bandes de mosaïque dorée; panneaux et sculptures en marbre Carrare statuaire. Les reliefs ont été sculptés par la maison Montecatini de Milan selon des modèles du professeur Francesco Nagni de Rome.

Sur l'ambon de gauche, on voit les évangélistes surmontés de leurs attributs, nommés ici entre parenthèses. Chacun porte le livre de son évangile. De gauche à droite Matthieu (ange); Marc (lion ailé); Luc (boeuf ailé); Jean (aigle). L'inscription latine EVANGELIZARE PAUPERIBUS MISIT ME signifie IL M'A ENVOYÉ PORTER LA BONNE NOUVELLE AUX PAUVRES. Paroles du prophète Isaïe, reprises par Jésus et dont les Missionnaires Oblats de Marie Immaculée ont fait leur devise.

Sur l'ambon de droite, les auteurs des épîtres avec leurs attributs. Ils tiennent chacun un parchemin. De gauche à droite : Pierre et les clefs; Paul et le glaive; Jacques le Majeur avec les attributs du pèlerin (en relation avec le pèlerinage de Compostelle) : bâton à la main, chapeau, gourde, coquille Saint-Jacques fixée à sa manche; et enfin Jude, sans attribut particulier. Jean ne figure pas ici : il est déjà sur l'ambon de gauche.

Les mots latins VERBA QUAE EGO LOCUTUS SUM VOBIS SPIRITUS ET VITA SUNT signifient LES PAROLES QUE JE VOUS AI DITES SONT ESPRIT ET ELLES SONT VIE (Jean 6, 63). La référence sur l'ambon est fautive.

Orgue

OrgueOrgue Casavant d'esthétique néo-classique, inauguré en 1965. Les devis sont de Lawrence Phelps alors chef harmoniste chez le facteur de Saint-Hyacinthe. L'instrument comprend 75 jeux réels, dont 2 trompettes et 1 clairon en chamade, répartis sur 3 claviers et un pédalier. Il compte au total 5425 tuyaux. Lors de sa rénovation, effectuée en 1990, un combinateur électronique à 16 niveaux de mémoire a été ajouté.

Le buffet fait penser à une feuille d'érable géante qui couvre l'ensemble du mur.

Marbres et matériaux divers
  • arcs et ensemble de la charpente de béton armé : revêtement de mosaïque de pâte de verre; les arrondis sont recouverts de mosaïque d'or vénitien;
  • murs : marbre travertin Martini, cavités remplies, le tout poli; bandes vertes, bas des murs, confessionnaux : marbre cipolino Apuano; plinthes : marbre vert Gard;
  • voûte: liège recouvert d'un enduit dur semi-poli. Une grande mosaïque avait été prévue pour l'abside. Jan Tillemans, l'auteur des verrières, avait proposé le Christ Pantocrator entouré de la Vierge Marie et de saint Jean-Baptiste, le précurseur. Le projet n'ayant pas été réalisé jusqu'à maintenant, l'absence de cette mosaïque explique l'aspect plutôt austère de l'abside;
  • plancher de la nef : tuiles en grès cérame fin vitrifié provenant du Luxembourg;
  • table de communion : marbre jaune de Sienne; bandes : mosaïque dorée incrustée; portes : bronze doré fini satin;
  • planchers du choeur et du bas chœur : marbre Saint-Denis; 
  • marchepied et marches de l'autel : marbre vert Issorie;
  • bancs : chêne;
  • bénitiers : granit poli Forest green.
Autres renseignements

Parmi les 16 confessionnaux situés le long des murs, 4 sont aménagés en petits salons pour l'accueil des personnes en fauteuils roulants et la célébration de la réconciliation selon le rituel renouvelé. (Confessionnaux 7, 8, 15 et 16.)

Capacité totale de la nef, personnes assises et debout : environ 2200

Le sous-sol (crypte) comprend une nef d'une capacité de 1100 personnes assises et une chapelle appelée « Chapelle de la Paix », pouvant contenir 200 personnes.

Dates : pose solennelle et bénédiction de la pierre angulaire : août 1957; consécration et inauguration : août 1964.

Hervé Aubin, o.m.i.