• Fond-base-SNDC2013-22 FR
  • Banniere-Pere-Frederic01
  • Fond-base-SNDC2013-25 FR
  • Fond-base-SNDC2013-20 FR
  • Fond-base-SNDC2013-17-FR
  • Fond-base-SNDC2013-05-FR
  • Fond-base-SNDC2013-21 FR
  • Fond-base-SNDC2013-23 FR
  • Fond-base-SNDC2013-30 FR
  • Fond-base-SNDC2013-12-FR
 
  • Pèlerinage des personnes sourdes du Québec le 21 mai 
  • Un modeste sanctuaire, une grande basilique,

    de magnifiques jardins et un fleuve majestueux!

  • Radio Ville-Marie (89,9 FM) diffuse en Mauricie et au Centre-du-Québec
    grâce à une antenne installée au sommet de la Basilique.
  • Commémorer un événement de votre vie
    en adoptant un arbre des jardins du Sanctuaire! Cliquez ici

Mot du recteur

« J'ai dit ! »

TREMBLAY-Pierre-Olivier-2017Dans ma jeunesse, j’ai passé de très belles années dans le mouvement scout. Je me souviens que lors de réunions importantes, les « conseils », il nous était demandé de terminer chaque prise de parole par l’expression : « J'AI DIT! ». On nous avait enseigné que ça provenait d’une tradition amérindienne. Le but était, bien sûr, de s’assurer que la parole circulait entre tous les participants. L’expression permettait ainsi à d’autres de prendre la parole. En y repensant aujourd’hui, je vois également qu’il s’agissait d’une manière dont le mouvement scout éduquait les jeunes à bien réfléchir avant de parler. À le faire de manière brève et précise. Enfin, c’était une façon d’amener ceux et celles qui parlent à assumer leur parole : le fait de dire « je » me compromet. C’est bien moi qui parle!

Aujourd’hui, dans les défis du monde actuel, devant guerres et épreuves, je suis sûr que plusieurs se demandent: qu’est-ce que Dieu le Père fait? Qu’est-ce qu’Il a à nous dire? Eh bien, la fête de Pâques est la parole de Dieu, son action définitive pour nous! Dans le récit des événements que relate l’évangéliste Mathieu (Mt 28, 1-10), l’ange apparaît aux femmes, leur annonçant que Jésus est vraiment ressuscité. Il termine par ces mots : « Voilà ce que j’avais à vous dire. » Dieu, à travers le personnage de l’ange, nous parle et nous dit qu’il nous a parlé. Cela nous montre, comme l’expression scoute « j’ai dit », que Dieu prend bien la responsabilité de ce qui est dit et de ce qu’il a fait. De plus, on voit que la Résurrection de Jésus constitue la Parole définitive du Père. Ne cherchons pas ailleurs où trouver une révélation plus profonde, plus libératrice. Mais surtout, en terminant ainsi son discours, l’ange révèle que Dieu cède la parole aux femmes disciples et, par le fait même, à nous aussi.

Ainsi, la fête de Pâques n’est pas terminée! Elle nous appelle à prendre la parole à notre tour; à partager cette Révélation qui change tout : JÉSUS EST VIVANT! J’en suis convaincu : chacun et chacune de nous est important. Notre parole est digne, précieuse et peut devenir lumineuse. La preuve, dans notre humble (et bien imparfait) témoignage, le Seigneur insère sa Parole à lui! Bien sûr, nous ne voudrons pas monopoliser la parole mais, à notre tour, la donnerons à d’autres!

Je souhaite que Pâques 2017 soit réconfort pour nous tous : le Seigneur nous a écouté, il nous a entendu... et nous répond! Je souhaite aussi que ce sommet de la Liturgie nous interpelle et nous apprenne à devenir les témoins dont notre monde actuel a tellement besoin.

J’ai dit.

P. Pierre-Olivier Tremblay, o.m.i.
recteur